Pourquoi j’achète chez les jeunes créateurs


Pourquoi j'achète chez les jeunes créateurs dans Pour les epaules (mode et vide-dressing) Collier-nuage-4-300x293
Collier Nuage OH LA LA !


Bien entendu, cela n’est pas sans rapport avec le fait que je sois moi-même créatrice.

Mais pas que.

Il y a une histoire de mode et de tendances dans tout ça, c’est sûr.
Il fut un temps où des créateurs, il n’y avait point. Du moins, pas pour tout le monde. Les épouses savaient coudre, les grand-mères savaient tricoter et les hommes fabriquer du mobilier. Il n’était pas question de mode alors, ou si peu.

Puis Mme Chanel et d’autres sont arrivées. Elles ont participé à démocratiser la mode, le confort, l’utile et l’agréable.
Dans leur sillage ont suivi d’autres créateurs, de parfum, de déco, de bijoux… c’était nouveau, et c’était bon. La créativité explosait, le design était inventé, de nouveaux modes de consommation étaient expérimentés.

 

f4ff45d1a1b571c8d0d29cb91f214c09-300x217 dans Pour les malins (astuces et bons plans)
Gabrielle Chanel « tiens donc, je m’habillerais bien comme un marin ! »


Avec le développement industriel du pays, du monde entier même, ces créateurs sont ensuite devenus des multinationales. Des géants au coeur d’acier, qui ont en leur sein de petites mains fatiguées, des machines outils bien huilées, et des prix bien baissés… Tout tirer vers le bas était – et est encore – le mot d’ordre : les salaires, l’originalité, les prix, la qualité… tout décline lentement.

Ikéa nous a meublés, H&M nous a rhabillés, Bala Boosté nous a décorés.
Cette années aux soldes, j’ai pu voir un robe fleurie au prix de 2 baguettes de pain. (WTF ?!?)

 

Et puis aujourd’hui la tendance commence doucement à s’inverser.

 

Marre des diktats de la mode comme ils disent ! Les nouveaux consommateurs veulent plus d’originalité et d’unicité.

Jeunes créateur = 1 point.

 

Notre conscience écologique s’éveille, nous voulons consommer local, que ce soit pour nos légumes comme pour notre sac à main.

Jeunes créateurs = 2 points.

 

Un vent un souffle de révolte et d’humanisme me pousse à donner mon argent à ceux qui le méritent, pas à ceux qui en abusent.

Jeunes créateurs = 3 points.

 

Customisation, pièces uniques, petites séries… une mode qui colle à ma peau en quelques sortes. Jamais il n’a été aussi facile et abordable de personnaliser ses achats.

Jeunes créateurs = 4 points.

 

Acheter à un prix raisonnable. Et par raisonnable j’entends pas délirant dans un sens comme dans l’autre. (Aujourd’hui je ne peux plus acheter un t-shirt à 2€ sans culpabiliser vis à vis de la caissière qui gagne un SMIC ou la cambodgienne et ses 12h de travail par jour…)

Jeunes créateurs = 5 points

 

Et enfin , la convivialité. Oui, shopper dans un salon ou une boutique éphémère est quand même bien plus sympa qu’un regard froid des vendeuses de chez ***, non ?

Jeunes créateurs = 100 points.

 

La liste pourrait être longue encore. L’émulsion créatrice, le plaisir de faire, et celui de recevoir, savoir qui se cache derrière un objet, connaitre la finalité de son argent dépensé… Mes habitudes de consommation on changées, et je m’en sens réellement mieux. Je dépense toujours autant mon argent, voire même plus,  mais j’ai l’impression qu’il est mieux distribué. C’est sûr, je prêche un peu pour ma paroisse, mais je vous invite réellement à découvrir ce qui se passe chez les créateurs français, car ça bouge, ça bouge, ça bouge !

Quelques pistes pour ces prochains jours :

Boutique-Abbesses-211x300
WARM UP // Abbesses jusqu’au 4 mars



La boutique WARM UP // Abbesses réunit 8 créatrices mode, enfant, accessoires et bijoux. Et OH LA LA y est jusqu’au 4 mars, alors profitez-en ;-)

Des Vide-Dressing par çi, des salons par là…

Pour les non-parisiennes, les blogueuses en région sont vos meilleures alliées pour relayer les bons plans !

On ne présente plus le pétillant magazine Paulette qui est une inépuisable source de belles choses dénichées chez les créateurs en herbe.

Enfin, les indétournables plateformes multi créateurs Etsy, A Little Market et autres shops en ligne

Et vous, comment consommez-vous ?



8 commentaires

  1. Mona-Lena 7 février

    Autat de bonnes raisons en effet qui devraient me pousser à acheter d’avantages sur Etsy que sur Ebay!

  2. Mademoiselle 7 février

    Je suis entièrement d’accord avec toi, étant moi même créatrice. On m’a dit surtout, que l’avantage à faire appelle a nous, c’est qu’ils sont sure de la qualité et de l’originalité du produit !

  3. Soleil 7 février

    Pour moi, ça dépend un peu de la pièce et aussi si je trouve des choses pas moches mais qui ne coutent pas la peau des fesses. Sauf pour la salle de bain, alors là, trop cher n’éxiste pas.

  4. misschocoreve 7 février

    j’aime bien avoir des bijoux que l’on ne voit pas sur tout le monde alors vive les créatrices :)

  5. Emy 7 février

    Je reconnais bien là ton style d’écriture si appuyé et si juste… J’aime ta créativité, ta plume et puis plein d’autres belles choses ;) Et puis evidemment je suis tout à fait d’accord avec toi… Vive les nouvelles créatrices et une nouvelle manière de consommer…

  6. lastucealoreille 7 février

    Merci ma Mimi, ça me fait plaisir !

  7. Elodie (La P’tite Bulle d’Elo) 8 février

    Je suis bien d’accord avec tout ce que tu as dit :) Bisous!

  8. Flocha 9 janvier

    Bonjour,
    Je suis d’accord avec cet article, je suis aussi une petite créatrice qui rêve de faire revenir en France les activités de confection. En effet il fut un temps ou la première industrie française était celle de la mode et dans ce domaine nous étions au top !. Après avoir trop répandu notre savoir faire et laisser fuir nos entreprises à l’étranger, nous avons perdu nos emplois dans ce secteur et dorénavant nous achetons et portons des vêtements et des accessoires produits au rabais, parfois même dangereux pour notre santé (scandale des tongs et des bottes chinoises,et peintures nocives de jouets). Et nos achats ne font plus vivre les personnes qui travaillent à leur production(la majorité survie péniblement et ne parlons pas du travaille des enfants) mais engraissent des patrons de multinationales qui n’ont que faire de nos goûts, de nos attentes, de notre santé, et de notre chômage.
    Voilà j’avais juste envie de préciser ce qu’est devenu mon secteur d’activité et d’informer les personnes qui préfèrent encore acheter aux grandes marques ou aux marques discounteurs, ce que leurs emplettes induisent.

Laisser un commentaire

astrologie |
mariecreole |
le blog de mariane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BETA
| c mina 2
| TWO BR